ZAC

La ZAC Plaine Saulnier

La ZAC de la Plaine Saulnier a été créée par délibération du Conseil de la Métropole du Grand Paris le 11 octobre 2019. Opération d’aménagement d’une superficie de 12ha environ, elle est localisée sur la commune de Saint-Denis, au Nord-Est du périmètre métropolitain. Elle intègre le projet du Centre Aquatique Olympique (CAO) et du franchissement piéton-cycliste qui surplombera l’A1 et reliera la Plaine Saulnier au parvis du Stade de France.

Située sur un ancien site industriel, la ZAC Plaine Saulnier connaîtra deux grandes phases d’aménagement réalisées sous la maîtrise d’ouvrage de la Métropole. La première phase permettra l’accueil des Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024 sur le site et dans l’enceinte du CAO, la seconde débutera au lendemain des Jeux et permettra la création d’un quartier aux fonctions mixites à horizon 2032.

La genèse du projet

La Plaine Saulnier, site olympique
 

Plan de situation des projets à grande échelle urbaine (source : Leclercq Associés, 2018)

Le Comité International Olympique (CIO) a désigné en septembre 2017 Paris comme ville hôte des Jeux Olympiques et Paralympiques qui se dérouleront entre juillet et septembre 2024. Le choix des sites et des projets d’aménagement liés aux Jeux de Paris 2024 repose sur un principe de proximité. Plus de 80 % des sites de compétitions seront situés dans un rayon de 10km autour du Village Olympique et Paralympique afin que la majorité des athlètes soient hébergés à moins de 30 minutes de leur lieu de compétition.

 

Le site de la Plaine Saulnier a été ensuite été choisi par le Comité de candidature Paris 2024 en consultation des territoires, et au regard des atouts suivants :

  • Sa proximité avec le futur Village olympique et paralympique et le Stade de France permettant d’établir un périmètre de sécurité unique ;
  • Sa très bonne accessibilité routière (A1, 186) et en transports en commun existants (RER B et D, ligne 13, tramway T8) et en projet (Grand Paris Express lignes 14,15,16 et 17, ligne 8 du tram), ainsi qu’en vélo par le canal de Saint-Denis ;
  • La dynamique intense de mutation urbaine engagée dans le secteur, en particulier autour du nouveau quartier urbain de la Porte de Paris, du pôle tertiaire du Landy-Pleyel et du projet de centralité métropolitaine de Saint-Denis Pleyel ;
  • Sa situation stratégique pour résorber les coupures urbaines entre le centre-ville de Saint Denis et les quartiers de la Plaine Saint-Denis et de Pleyel ;
  • Son positionnement sur l’axe reliant le centre de Paris avec l’aéroport Paris-Charles de Gaulle.

La reconversion d’un ancien site industriel pour répondre aux besoins du territoire

 

Propriété de la Ville de Paris jusqu’en 2019, avant son acquisition par la Métropole, le site était principalement occupé par la société Engie. Le terrain a accueilli à partir de la fin du 19e siècle l’usine du Landy, destinée à la production de gaz pour la Ville de Paris. A partir de 1953, le site a été mis à disposition de Gaz de France pour l’aménagement d’un « laboratoire central de recherches gazières ». 
IGN- Remonter le temps

Un projet d’aménagement sobre et ambitieux  

Une première phase d’aménagement du site pour les Jeux Olympiques

 

En phase JOP, le site sera mobilisé pour l’installation des infrastructures temporaires de Paris 2024 (Comité d’Organisation des Jeux Olympiques) en complément du Centre Aquatique Olympique (équipement public pérenne). Le projet prévoit : 

  • Les zones dédiées aux spectateurs :
    • Le Centre Aquatique Olympique (dans lequel Paris 2024 réalisera certains aménagements temporaires sur la durée des Jeux)
    • Les espaces de circulation spectateurs comprenant des installations temporaires de type tentes (buvettes, sanitaires, etc.)
  • Des zones logistiques et des zones dédiées aux médias 

Certains aménagements et infrastructures réalisés dès la phase olympique seront conservés en héritage et serviront à l’aménagement du futur quartier. 

 

La reconversion du site laissée en héritage

 

L’opération d’aménagement de la ZAC Plaine Saulnier a pour enjeu de réaliser un nouveau quartier métropolitain qui puisse répondre aux besoins locaux et territoriaux. Intégrant un grand équipement sportif olympique (le CAO), la vocation stratégique de la Plaine Saulnier sera confortée par la création d’un quartier qui conciliera envergure métropolitaine et ancrage territorial.
ZAC SaulnierLes objectifs poursuivis par la réalisation de la ZAC Plaine Saulnier, tels que délibérés par le conseil de la Métropole du Grand Paris du 13 avril 2018, sont les suivants :

  • Inscrire le site de la Plaine Saulnier dans la dynamique de mutation métropolitaine et territoriale, en lien avec la construction d’un héritage olympique durable ;
  • Contribuer à la création d’une nouvelle attractivité métropolitaine autour d’un équipement sportif de grande envergure ;
  • Bâtir un quartier mixte, ouvert à tous, alliant les différentes fonctions de la ville (logements, bureaux, équipements publics, commerces, activités économiques et culturelles innovantes) ;
  • Améliorer l’accessibilité du site au reste du territoire métropolitain ainsi que sa desserte interne ;
  • Préfigurer la Métropole post-carbone en intégrant les défis du changement climatique aux aménagements du quartier (priorité donnée aux modes actifs, haute performance énergétique, conception bioclimatique, qualité du maillage des espaces publics, etc.).

A partir de ces objectifs, quatre grandes thématiques ont guidé l’élaboration du projet :

 

1/ Un quartier mixte et animé

  • Répondre à la demande en logements, d’équipements et d’espaces verts,
  • Soutenir le développement économique du territoire par l’implantation de bureaux, d’activités et de commerces.

2/ Un quartier agréable à vivre

  • Requalifier le site avec de fortes ambitions environnementales,
  • Favoriser la vie en cœur d’îlot et du quartier pour se préserver des nuisances des infrastructures routières.

La qualité du cadre de vie seront permises notamment par la réalisation d’un maillage d’espaces publics harmonieux et apaisés incluant un espace vert paysager.

 

3/ Un quartier d’envergure métropolitaine

  • Reconvertir le site olympique,
  • Implanter un équipement métropolitain autour de la thématique sportive,
  • Assurer l’héritage olympique et sportif.

Ce quartier émergera d’une programmation métropolitaine ambitieuse autour du futur d’un pôle sportif par la liaison de deux équipements d’envergure nationale et internationale : le Centre Aquatique Olympique et le Stade de France, tout en créant une dimension de proximité attractive et accessible à tous,

 

4/ Un quartier accessible et traversant

  • Désenclaver le quartier pour mieux articuler le centre de Saint-Denis avec la Plaine,
  • Limiter le poids des coupures urbaines et paysagères en créant des cheminements internes au quartier.

ZAC SaulnierLe projet s’attache par ailleurs à prescrire des principes de conception bioclimatiques pour les bâtiments à construire au sein de la ZAC, permettant ainsi de limiter les besoins énergétiques en chaud et en froid. La Métropole du Grand Paris souhaite maximiser le recours aux énergies renouvelables parmi les consommations qui ne pourront être évitées.

 

La conception générale des espaces publics porte une attention particulière à la végétalisation du site, les espaces perméables, la protection contre les nuisances environnementales et la lutte contre les effets d’îlots de chaleur urbain. 

 

Le projet d’aménagement en cours d’étude pour la phase Héritage, conçu par le groupement de maitrise d’œuvre mandaté par l’Agence Leclercq, prévoit notamment :

  • Un parc ainsi que plusieurs places et des placettes de proximités ;
  • Des bureaux et activités pour soutenir le développement économique du territoire ;
  • Des logements ;
  • Des services et commerces ;
  • Un pôle sportif promouvant le développement d’activités économiques et de loisirs innovantes autour du sport. Il s’inscrira en cohérence avec les grands équipements sportifs du quartier et accompagnera la dynamique sportive et innovante locale.

Les acteurs du projet

La Métropole du Grand Paris est maître d’ouvrage de l’aménagement de la ZAC Plaine Saulnier, dans le cadre de son intervention sur les projets qualifiés opérations d’intérêt métropolitain. Elle est assistée par la SPL Plaine Commune Développement qui réalise une mission d’assistance à maîtrise d’ouvrage sur cette opération.

 

Le groupement de maîtrise d’œuvre en charge de la conception urbaine du projet est :

 
Partenaires 

Le groupement en charge de la maîtrise d’œuvre des espaces publics et des infrastructures est :

 
Partenaires 2calendrier

Voir aussi