Franchissement

Le franchissement piéton

Le Centre Aquatique Olympique sera relié par un franchissement piéton au Stade de France.

Le Centre Aquatique Olympique sera relié par un franchissement piéton et modes doux au Stade de France. Il est conçu comme une large passerelle, franchissant l’autoroute A1 et permettant d’accéder de manière apaisée depuis le parvis du Stade de France au centre aquatique et à l’ensemble de la Plaine Saulnier. Il crée un axe fort et structurant pour le quartier en développement. La construction de ce franchissement, qui viendra se raccrocher au centre aquatique olympique, constituera un élément clé de cette nouvelle continuité urbaine majeure.

 

La double temporalité du franchissement

FranchissementComme le Centre Aquatique Olympique (CAO), le franchissement piéton-cycliste, positionné au-dessus de l’A1 et de l’Avenue du Président-Wilson, devra être livré pour les Jeux de Paris 2024 et adoptera deux configurations :

  • Une configuration olympique pour la tenue des Jeux, avec une largeur de 18 mètres pour l’accueil des flux des spectateurs entre le stade de France et le Centre Aquatique Olympique. Le franchissement, destiné aux piétons, sera prolongé par des espaces publics néces­saires à l’organisation des Jeux, assurant la liaison avec les équipements provisoires alentour.
     
  • Une configuration en héritage après la tenue des Jeux Olympiques et Paralym­piques et les travaux de transformation de l’ouvrage, qui débuteront à l’automne 2024. Le franchissement deviendra un véritable espace public de liaison entre le Stade de France et le CAO. Plus globalement, il fera le lien entre deux quartiers de la ville en réduisant durablement la coupure urbaine engendrée aujourd’hui par les axes routiers de l’A1 et de l’avenue du président Wilson. Le franchissement fera ainsi l’objet d’aménagements paysagers et verra sa largeur de cheminement réduite à 12 m.

Le franchissement piéton est un élément clé du futur axe est-ouest du quartier Saulnier et contribuera à la résorption de la coupure urbaine formée par l’A1. Cet axe débute boulevard Anatole-France et traverse le quartier pour le connecter au parvis du Stade de France et à la trame des espaces publics de ce dernier. A ce titre, il constitue un élément stratégique du maillage du territoire élargi.

La qualité architecturale

La conception de l’ouvrage permettra de limiter l’exposition aux pollutions, aux nuisances et aux risques environnants :

  • Il protègera des vents au nord-est et au sud-ouest ;
  • Il proposera des espaces abrités du soleil au sud ;
  • Il créera des vues vers le CAO au sud, vers le futur quartier du Village Olympique et Paralympique à l’ouest, et vers le terri­toire au nord ;
  • Il réduira les nuisances acoustiques causées par la présence de l’autoroute.

Le tablier et le bipoutre d’acier qui constituent la structure de 1 300 tonnes du franchissement ont été optimisés en fonction des efforts structurels. Cette recherche de justesse dans l’utilisation des matériaux lui confère une ligne épurée qui se signale dans le paysage par deux triangles d’acier habillés de bois sur leur face interne. Les 18 mètres de sa largeur permettront d’y effectuer, en phase héritage, des plantations qui amorcent et annoncent les espaces verts du centre aquatique et du parc de la ZAC Saulnier.

Voir aussi